27/01/2008

Yad Vashem

Le 27 janvier est la journée de la Mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité.

Ci-dessous : document Yad Vashem (la salle des noms)

Plus d'infos : cliquez sur l'image.

Yadvashem

01:13 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/01/2008

Article : LE SOIR

Date de parution : le 6 mars 2007

LE SOIR (ed Hainaut)

LE SOIR article

23:52 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2008

Texte Mohiville

Texte recopié en-dessous

mohiville - verso


"CETTE IMAGE, ACTUELLEMENT VENEREE A MOHIVILLE-LEZ-CINEY, PROVIENT DU CAMP DE PRENZLAU (Oflag II A)

Réalisée en captivité avec des moyens de fortune, cette image ne tire sa valeur que par des souvenirs qui s'y rattachent et du talent des artistes qui eurent à coeur d'en faire une oeuvre d'art.

Un portraitiste, officier des lanciers, exécuta au pastel les portraits de la Vierge et de l'Enfant-Jésus.

Un autre officier des lanciers se chargea du patient travail de la miniature : auréoles de la Vierge et de l'Enfant, plis des manteaux, etc.

Un orfèvre, lauréat de l'Ecole d'Art religieux de Maredsous, soldat dans un bataillon de génie, exécuta les couronnes de la Vierge et de l'Enfant-Jésus.

La matière employée fera sourire, tout en témoignant de l'ingéniosité des prisonniers de guerre. A défaut d'une solide plaque de chêne, le portraitiste dut se servir d'un simple papier à dessin. A défaut d'huile spéciale pour le fond d'or, un malade offrit de l'huile de foie de morue. Le métal des couronnes fut taillé dans des boîtes à  conserves.

Un collier d'enfant et des bouts de bois recouverts de papiers de couleur fournirent les perles et les cabochons des couronnes. La merveille, c'est qu'avec cette matière pauvre les trois artistes parvinrent à reproduire exactement tous les détails de l'original de Rome.

Un mois avant la libération du camp, le 12 avril 1945, une bombe d'avion saccagea la chapelle située dans un grenier en béton. Les fenêtres furent pulvérisées, mais l'image de la Vierge resta intacte, suspendue à son clou dans la muraille, le verre du cadre n'étant même pas fendu". 

"On signale de nombreuses grâces obtenues dans la chapelle de Mohiville.

Le pèlerinage annuel avec processions, a lieu le jour de la fête de NOTRE-DAME DU PERPETUEL SECOURS (dimanche précédant le 24 juin)".

JP 021

21:18 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |